Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 12:26

Pourquoi les gens ne guérissent pas?

 

3115636841_1_3_EBtYqFiB

 

Un médecin intuitif partage avec nous sa vision unique de la raison pour laquelle les gens ne guérissent pas. Il a longtemps pensé que tout le monde voulait être guéri. Mais il a fini par se rendre compte que « la guérison était très désagréable ! »

Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passéde cesser d’être une victime, etla peur du changement. Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.

La guérison exige de vivre dans le présent et de récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures. Ce médecin dit que la seule raison de nourrir et de garder le passé vivant, c’est l’amertume de ce qui s’est passé.

Refuser de pardonner à un évènement ou à une personne du passé produit des fuites d’énergie. Le pardon guérit les fuites. Le pardon n’a rien à voir avec le fait de ne pas responsabiliser les autres pour les blessures qu’ils ont causées.

Il a plus à voir avec la liberté de la personne qui se perçoit comme une victime.

Quand nous arrivons à voir un évènement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet évènement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.

Les gens ne guérissent pas parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime. Trop souvent, les gens obtiennent du pouvoir sur les autres grâce à leurs blessures parce qu’ils ont trouvé que ça leur apportait du soutien. Les blessures deviennent alors un moyen de manipuler et de contrôler les autres.

La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. Le changement peut être effrayant !!!

Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, lorsque nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence…

Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.

La guérison nécessite une action. Manger, l’exercice quotidien, prendre le bon médicament produisent des changements sains dans le physique.

Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées sont des actions qui libèrent l’énergie du corps.

Ce qui améliore l’une améliore l’autre, la puissance physique et l’énergie sont intimement liées.

Même le processus de la mort auquel nous sommes tous confrontés, peut devenir un acte de guérison des vieilles blessures qui se libèrent en résolvant les questions laissées en suspens avec ses proches.


Merci à Eric Delafontaine
Source du texte

 

Posté par rusty james à 14:01
Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 12:08

Sigmund Freud un sabbatéen perverti .

 

canalblog freud

Sigmund Freud (1856-1939) était un sabbatéen qui a vendu ses croyances satanistes pervertie

 s au monde sous le couvert de la science et de la médecine. Les médias et le système éducatif contrôlés par les Illuminati l’ont salué comme un grand prophète.

Les sabbatéens étaient un culte sexuel qui se livrait à toutes les perversions sexuelles imaginables, dans le but de cracher à la face de Dieu. C’est ce que les satanistes pratiquent: l’inceste, la pédophilie, les orgies, l’homosexualité, tout ce qui n’est pas naturel et sain.

Freud et ses soutiens du B’nai Brith (Illuminati) ont convaincu le monde que le désir sexuel (libido) est la principale motivation de la vie humaine, et que le sexe est une panacée universelle. Il ont enseigné que la répression des pulsions sexuelles est nuisible et se traduit par des névroses. Il ont enseigné que les hommes souffrent de l’ »angoisse de castration« , et les femmes de l’ »envie du pénis« .

Comme initiation à l’inceste et à la pédophilie, il a enseigné que les enfants ont des désirs sexuels pour leur parent du sexe opposé, et ressentent de l’hostilité pour leur parent du même sexe. À l’extrême, son « complexe d’Œdipe« , dit qu’un garçon veut inconsciemment tuer son père et violer sa mère.

Le philosophe Karl Popper a déclaré que la psychanalyse freudienne était aussi peu scientifique que la lecture des lignes de la main. Il a dit que le complexe d’Œdipe freudien n’avait absolument aucun fondement scientifique.

Typique d’un sataniste, Freud a nié la dimension spirituelle de l’homme, notre soif de Dieu, qui est illustrée par des absolus spirituels tels que l’harmonie, l’amour, la vérité et la beauté. La Kabbale enseigne que Dieu n’a pas de caractéristiques. Influencé par la Kabbale, Freud a enseigné que Dieu n’est que la projection d’une figure paternelle imaginaire conçue dans le but de nous amener à refouler nos pulsions sexuelles.

Selon Wikipedia, Freud « est considéré comme l’un des plus importants penseurs de la première moitié du 20e siècle, en termes d’originalité et d’influence intellectuelle. »

APPRENDRE D’UN SATANISTE (ou LECONS TIREES D’UN SATANISTE)

Après avoir rejoint le maçonnique B’nai Brith en 1897, la carrière avortée de Freud a connue une ascension fulgurante.

Le professeur de psychologie David Bakan décrit la psychanalyse freudienne comme un dérivé de la Kabbale Lurianique et du Zohar. La Kabbale Lurianique est une formulation gnostique du 2ème siècle qui a été reprise par l’hérétique juif Sabbataï Tsevi. [Sigmund Freud and the Jewish Mystical Tradition, (Beacon Press, Boston 1958), pour la version française de cet ouvrage aller ici]

Freud a discuté de Kabbale avec un rabbin nommé Chaim Bloch en 1920. Le rabbin a dit au professeur Bakan que les deux hommes ont commencé à débattre lorsque Freud a suggéré que Moïse avait été un pharaon égyptien, et non un Juif. Freud est parti en claquant la porte, laissant le rabbin seul dans son cabinet. C’est alors que Bloch a repéré des livres sur les étagères qui permettaient d’identifier Freud comme un disciple de Sabbataï Tsevi, (le fondateur des sabbatéens.)

Freud a remercié les membres de la Loge B’nai Brith pour leur soutien. En effet, plusieurs membres de la loge ont fourni le cadre qui a fondé la fraude appelée psychanalyse.

Selon E. Michael Jones, l’Association psychanalytique de Freud a été structurée comme une société secrète. (Libido dominandi, p. 122) Il est probable qu’elle poursuivait les mêmes buts secrets que le B’nai Brith, à savoir subvertir, exploiter, et asservir.

Les lettres de Freud ont révélé qu’il prenait ses clients pour des cons.

Il s’est comparé lui-même au lion qu’il avait vu dans un dessin animé. Le lion jette un oeil à sa montre au moment du repas et demande: « où sont mes nègres? » Freud disait que ses patients étaient ses « nègres ». (Jones p. 116)

Refusant une invitation à voyager, Freud a écrit qu’une cliente riche « pourrait aller mieux en mon absence. »

« Mon humeur dépend en grande partie de mes gains. L’argent c’est du gaz hilarant pour moi », écrit-il. (116)

Surnommée la « cure parlante », la psychanalyse était une escroquerie. Comme l’écrit Michael Jones, moyennant paiement, des gens riches recevaient l’absolution pour leur plaisirs coupables et la permission de continuer.

Jones estime que la psychanalyse est fondée sur le rituel initiatique Illuminati, et est une forme de contrôle mental.

« Les deux étaient fondées sur le fait que les patients ou adeptes se livrent à un examen de conscience approfondi, quasi-confessionnel, au cours duquel ils donnaient aux contrôleurs Illuminati, ou au psychothérapeute, des détails sur leur vie personnelle qui pourraient ultérieurement être utilisés contre eux. Tant l’illuminisme que la psychanalyse aboutissaient à une forme dissimulée de contrôle mental, par laquelle le contrôleur s’informait de la passion dominante des adeptes et les manipulaient en conséquence. » (p.127)

L’essentiel ici est que les psychiatres, qu’ils le sachent ou non, font partie de cette société secrète satanique. Le véritable objectif des Illuminati c’est de rendre les gens malades et de leur soutirer leur argent. Cela expliquerait pourquoi les psychiatres mettent des millions de personnes, y compris les enfants, sous calmants. Voir aussi: « L’art soviétique du lavage de cerveau. »

Le modèle de la société secrète peut s’appliquer à la profession médicale dans son ensemble, ainsi qu’à d’autres professions.

Freud a été un précurseur d’Alfred Kinsey, le pervers qui s’est tué en essayant de se masturber. Kinsey remplissait son célèbre rapport parrainé par Rockefeller avec les modèles de comportement de ses collègues homosexuels. Ainsi, il convainquit les Américains que la promiscuité et la déviance étaient la norme.

De même Freud a eu une aventure avec la sœur de sa femme, Minna Bernays, qui est tombée enceinte. Ses théories psychiatriques à propos de l’inceste et du sexe ont été des tentatives de se disculper. De façon ironique, Adam Weishaupt, l’organisateur des Illuminati, a également mis sa belle-sœur en cloque.

Freud a traversé une période où il a été séduit par les effets bénéfiques de la cocaïne. Lorsqu’il s’est aperçu que des amis étaient devenus dépendants, il y aurait renoncé. Cependant Wikipédia rapporte (voir également la version française): « Certains critiques ont suggéré que la plus grande partie de la théorie psychanalytique de Freud était un sous-produit de son addiction à la cocaïne. »

CONCLUSION

L’exemple de Sigmund Freud montre que la culture moderne est contrôlée par une secte satanique, dont le but est de dégrader et asservir l’humanité. Nous avons été trompés au nom de la science et de la médecine.

Les satanistes promeuvent les excès sexuels et la perversion dans le but d’asservir l’humanité. « Tout est acceptable », est le mot d’ordre sataniste. Freud a donné à la société carte blanche pour se comporter comme une meute de porcs sauvages.

Le sexe libre foule aux pieds le mariage et la famille, institutions indispensables à la stabilité sociale et à la santé. Il avilit toute relation humaine au plus bas dénominateur commun, le sexe. Il présente le sexe et la « promiscuité » comme des passerelles uniques vers le développement personnel et le bonheur.

Durant les 200 dernières années, le « progrès » et les « lumières » ont été mesurés en termes d’augmentation de la licence sexuelle, jusqu’à aujourd’hui, nous nous prosternons devant les bouffonneries obscènes des manifestants gays obèses, et dénudés des « Gay Pride« .

C’est ce qu’on appelle le « progrès » en termes sataniques. Nous sommes les victimes d’un complot diabolique multi-générationnel qui devient de plus en plus insolent à mesure que le temps passe.

—-imaginé que une skyzophrénie sur 3 ou sur 4 et du domaine de la possession alors en détournant les gens vers d'autres causes il laisse le champs libre a ses petits amis invisibles.qu'il ne pouvait que connaitre avec son initiation esotérique.

de plus mettre une personne sous controle par des entités dans le noir total ne fait qu'aggraver son cas car le noir auguemente la puissance de ces entités bref que des méthodes qui ne servent que les forces obscures......vous savez le sentiment d'opression que l'on ressent dans le noir total ce n'est pas que la peur notre impression  est vraie...
Merci à Richard Evans pour ses précieuses recherches.

 

Posté par rusty james
Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 07:01
Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 22:15

L'histoire cachée du Mac Do et du kebab racontée aux zombis

Le zombi n'aime pas qu'on lui parle de la crise (quelle crise ? on ne meurt pas de faim !), du 11 septembre ((ouahh l'antisémite !), de la guerre en Lybie (vive les rebelles !), d'Elenin ou de Nibiru (2012, c'est juste un film ouahh l'idiot !) et se foutent éperdument de tous les sujets qui alimentent la complosphére (tous des cinglés, c'est moi qui vous le dit !).

Le problème c'est que souvent nous sommes obligés de les côtoyer, voire même de leur parler.
Histoire de leur faire la conversion voilà donc 2 histoires qu'un zombi appréciera à coup sûr, elles concernent la bouffe et l'argent, 2 thèmes qui l'intéressent au plus haut point. Il faut savoir que le zombi est un croisement entre Homer Simpson et son patron Mr Burns, alors attendez vous à lui mettre l'eau à la bouche et à le faire rêver debout.













Tout d'abord, il faut planter le décor, commencer la discussion en affirmant que derrière chaque fortune se cache une innovation, celui qui innove , qui invente un nouveau truc empoche le pactole (c'est pas vrai mais le zombi ne demande qu'à y croire).

Maintenant commencez par lui raconter l'histoire des restaurants Mac Donald, aujourd'hui c'est une multinationale avec des milliers de franchises mais au début c'était juste un petit restauroute tenu par 2 frères qui s'appelaient Mac Donald.
Un jour, celui qui cuisinait a remarqué que quand on mélangeait de la viande hachée avec de la graisse de boeuf, on obtenait ce qui semblait être un authentique steak. Il renouvella l'opération et s'aperçut qu'il suffisait d'incorporer seulement 10% de viande pour avoir un truc qui ressemblait à un steak de hamburger.
La viande étant la denrée la plus chére dans un menu, les fréres Mac donald purent vendre des repas moins chers que les concurrents tout en obtenant une meilleure rentabilité.
En plus de ça, ils supprimèrent les serveurs et les voituriers, désormais  les clients seront servis directement dans leur voiture. A l'époque il s'agissait d'un tout nouveau concept celui du  "cash and go", en français "paye et dégage !". 
La franchise connut un succès planétaire et devint même un symbole du mode de vie américain, après la fin de l'URSS les zombis pardon, les prolétaires russes firent la queue pendant des heures pour goûter un happy meal plein de graisse dans le premier Mac Do qui ouvrit à Moscou.

Le résultat de ce succés fut que beaucoup d'américains devinrent obèses sans vraiment comprendre pourquoi.
Une action judiciaire collective fut lancée contre Mac Donald, l'avocat de la firme rétorqua un argument imparable "la responsabilité de la firme ne peut être engagée car tout le monde sait que les menus Mac Do font grossir".


Video : Les hamburgers de Mac Donald sont tellement pleins de graisse et de produits chimiques que même les microbes n'arrivent pas à les digérer.



Voir aussi cette video célébre, le hamburger est intact depuis...1989 !
http://www.youtube.com/watch?v=mYyDXH1amic&feature=player_detailpage

A ce stade, le zombi se pourlèche les babines en se disant que lui aussi il aimerait bien faire quelque chose comme les fréres Mac Donald (en fait leur franchise a  été rachetée par un homme d'affaire et c'est lui qui s'est enrichi mais il ne faut pas le lui dire), dites lui que c'est possible et pour en faire la démonstration racontez lui  comment un pauvre immigré turc sans le sou a fait fortune en France en vendant des kebabs.


L'histoire cachée du kebab commence aux halles de Rungis au début des années 90, un immigré turc sans le sou et au chômage traîne parmi les stands, que faisait il là ? Mystère... Peut être voulait il acheter des fruits et légumes pour les revendre à la sauvette dans le métro comme le font beaucoup d'autres immigrés ? L'histoire ne le dit pas.
Toujours est il qu'il se trouvait dans le marché des bouchers quand il voit un gros tas de viande collée contre un mur, il est surpris car dans son pays ça ne se fait pas de jeter de la viande, il demande alors à un vendeur ce que fait cette viande posée à même le sol. On lui répond qu'il s'agit de déchets de boucherie, c'est à dire des viandes trop gâtées pour être vendue aux clients, elles vont être vendues à des usines de nourriture pour chien pour 2 francs le kilo soit 30 centimes d'euro.
Dés qu'il entend le prix, notre turc sursaute, il n'en croit pas ses oreilles, il demande qu'on lui mette de côté ce paquet de viande, court chez lui chercher de l'argent et revient dare dare payer le vendeur qui est trop content de se débarrasser de cette viande qui commençait à sentir.

Notre turc vient d'avoir une idée de génie, il s'est rappelé comment dans son pays on préparait une sauce qui conservait et parfumait la viande, la recette prend un peu de temps, il faut laver la viande à l'eau de javel, ensuite il faut la tremper dans la sauce pendant plusieurs jours afin de l'attendrir et lui ôter son goût de moisi.

Grâce à quelques amis qui lui prêtent de l'argent, il ouvre son premier restaurant quelques semaines après.
Le succès ne se fait pas attendre, les jeunes et les pauvres se bousculent, consommer un menu pour 20 francs (3 euros) viande, frites et boisson comprise, pour eux c'est du jamais vu, par rapport à Mac Donald le turc donne toujours plus, plus de viande, plus de frites, plus de pain et cerise sur la gâteau c'est beaucoup plus bon.
Notre turc ouvrira plusieurs restaurants, puis ne pouvant plus les gérer tous à la fois, finira simplement par vendre la recette de préparation de la viande, initialement proposée dans les 1500 euros, son coût finit par tomber à 150 euros puisque ceux qui avaient payé pour la connaître se sont dépêchés de la revendre à leur tour.


Aujourd'hui chaque quartier populaire contient plusieurs restaurants turcs, ils sont devenus maintenant les concurrents N°1 des mac Do et autres burger Kings qui en sont réduits à faire des recettes hallal pour faire revenir les clients immigrés chez eux.

Quand à ces derniers, quoique satisfaits du service, à force de manger des sandwichs au kebab, il leur arrive souvent d'être pris d'inexplicables nausées mais ils n'ont pas encore compris pourquoi.
Quoiqu'on en dise les véritables perdants dans cette affaire ce sont quand même les chiens, avec tous ces kébabs qui ont ouvert, il est devenu difficile de remplir les boites de canigou.

Voilà c'est tout pour aujourd'hui ! Si le zombi à coté de vous se met à baver, ne vous inquiétez pas c'est tout à fait normal, c'est bien la preuve que ces histoires ont eu leur petit effet.
La prochaine fois, je parlerais des coulisses de la grande distribution et je raconterais comment dans les années 60, Mr Auchan a un jour filé un petit tuyau qui a lancé Mr Carrefour et comment depuis ce temps ces 2 enseignes se livent une guerre interplanétaire sans merci.
Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 11:14

 

 

Carte des centrales nucléaires et des cancers en France, une étrange coïncidence 

C’est en lisant un article sur l’Atlas de la mortalité par cancer en France, que me vient cette idée simple : superposer la carte de la mortalité par cancer avec celle des centrales nucléaires et de leur puissance, (déjà présente sur le site).

La mortalité par cancer est la plus forte dans le nord de la France ; région ou se situe la plus grande capacité de production d’énergie nucléaire.

carte centrales nucleaires france nord

A l’échelle départementale, l’on voit bien que les régions qui possèdent le plus de capacité de production électrique nucléaire concentre la plus grande partie de la mortalité par cancer. Dans le rouge, PaluelPenlyGravelinesChoozCollenom.

 

cancer.jpg

 

 

La question que je me pose est pourquoi dans un pays comme la France ces faits ne sont pas analysés journalistiquement et scientifiquement, car, à l’heure ou l’on nous impose un 2eme et bientôt un 3eme EPRla question énergétique doit absolument devenir une question citoyenne.
Merci de relayer mon travail journalistique inédit à tous vos contacts, pour que la question du nucléaire ne soit plus un tabou, et qu’il puisse y avoir un véritable débat démocratique à ce sujet.

Liens :
L’atlas de la mortalité par cancer en France métropolitaine (Evolution 1970 – 2004) Décembre 2008 Par l’institut national du Cancer

Vidéo GandhiVert :
http://www.dailymotion.com/video/x87t46_centrales-nucleaires-cancers_creation

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 10:09

La vérité sur le SIDA: un complot, un business, une tuerie avérée

 


Piqûre de rappel…

Cette entrevue date de deux ans, mais toujours d’actualité. C’est sans doute le scandale médical du siècle. Quand la vérité va se savoir, et c’est en train de ce faire progressivement par l’entremise d’internet, car attendez-vous pas de voir ça dans les médias, et bien ça ne sera pas beau à voir, des têtes vont rouler.

*Écoutez cette entrevue donnée par des médecins-experts qui exposent l’imposture de « l’industrie du SIDA ».  La corruption et la malveillance des hommes est sans limite.  Un mensonge insoutenable.

Ce n’est pas le virus qui tue, mais l’industrie pharmaceutique qui assassine!

Conscience du peuple 

LA TRAGÉDIE DES ANNÉES 1970 : DE LA RECHERCHE SUR LE CANCER À L’INVENTION DU VIH [Namur - Le 12 octobre 2002. Etienne de Harven]

La tragédie des années 1970s, c’est celle d’une réorientation acrobatique de la recherche sur le cancer qui avait, durant les années 1970, été dominée par l’idée d’un hypothétique lien de causalité qui existerait entre certains rétrovirus et le cancer chez l’homme. Cette hypothèse n’a jamais reçu l’ombre d’une confirmation. Fort malheureusement, et principalement aux Etats-Unis, des investissements colossaux avaient été faits dans cette direction durant toute la décennie 1970. Devant l’absence de tout résultat, il fallait sauver la face, éviter00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000l’humiliation ! L’occasion de sauver la face fut offerte par une publication de Michael Gottlieb, parue dans les rapports des CDCs d’Atlanta, en juin 1981, occasion qui fut saisie par les plus hautes sphères de la science médicale américaine avec une précipitation consternante ! La publication de Gottlieb se rapportait à 5 cas de pneumonie à Pneumocystis carinii, observés chez 5 homosexuels de la région de Los Angeles, en fait les 5 premiers cas de SIDA présentés dans la littérature médicale mondiale.

L’histoire du SIDA est indissociable de celle de la recherche sur le cancer dans les années 1970. Si on ne s’était pas acharné à démontrer le rôle tout à fait hypothétique des rétrovirus dans le cancer chez l’homme, l’article de Gottlieb n’aurait probablement pas suscité les réactions universelles que nous avons connues, et (qui sait ?) peut-être aurait-on pu éviter l’obligation d’inventer le VIH avec, comme dramatique conséquence, ce que David Rasnick a très proprement appelé  » La bourde du SIDA « .

L’évolution des méthodes était spectaculaire : la biologie et la génétique moléculaire prenaient une part de plus en plus dominante de tous les programmes de recherche. Les méthodes moléculaires auraient pu contribuer mieux qu’elles ne l’ont fait si leurs applications ne s’étaient pas faite de manière très exclusive, souvent précipitée, ou en omettant les expériences de contrôle essentielles ! Un exemple historique est donné par les publications de Temin et de Baltimore: si ces auteurs avaient pris le temps qu’il fallait pour vérifier le degré de purification des virus qu’ils utilisaient, ils n’auraient jamais interprété leurs résultats comme ils l’ont fait, c’est-à-dire en prétendant que l’enzyme transcriptase inverse était d’origine virale. Nous savons aujourd’hui que des débris cellulaires étaient très probablement présents dans leurs préparations soi-disant  » purifiées « , et que cette contamination par des débris cellulaires expliquait, à elle seule, la présence de l’activité enzymatique. Mais il fallait aller très vite ! Baltimore a même raconté qu’il avait fait les expériences lui-même… en deux jours (!), tant il voulait que ses résultats soient publiés dans Nature, dans le même fascicule que ceux de Temin…

Cette précipitation était apparemment contagieuse car elle a gagné le comité Nobel à Stockholm, attribuant le prix Nobel à Temin et à Baltimore dès 1975 !

Dans un climat aussi compétitif et générateur de tant d’anxiété, les dérapages devenaient inévitables. Plusieurs cas graves de fraude scientifique éclatèrent durant les années 1970, concernant des personnalités fortes en vue, travaillant dans des institutions prestigieuses… L’effet très démoralisant de ces accidents était amplifié par un mitraillage médiatique impitoyable ! Le spectacle était navrant : d’un côté des collègues qui dérapent dans la fraude, de l’autre des grands patrons qui se laissent embarquer par Big Pharma…

SOURCE
 

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 10:05

 

Le rhume aussi dangereux que l'alcool au volant

 

le-rhume-aussi-dangereux-que-l-alcool-au-volant_39714_w460.jpgSelon une récente étude menée par un société d'assurances, conduire avec un rhume ou une bonne grippe présenterait autant de risques que prendre le volant en ayant bu quatre double whiskies...

A l'heure où les autorités tente de renforcer la sécurité routière, cette étude dévoile un nouveau risque que le conducteur peut prendre sans même s'en rendre compte : prendre le volant avec un gros rhume ou une bonne grippe. En effet, selon une étude conduite par la société d'assurances Young Marmalade, conduire avec de telles maladies présenterait autant de risques que conduire en état d'ivresse. 

D'après les résultats de l'étude relayés par l'AP, un rhume aurait ainsi la capacité de réduire de moitié l'aptitude à conduire d'un usager de la route, soit un effet comparable à celui de... quatre double whiskies. L'un des participants à l'étude qui avait auparavant une excellente aptitude à conduire (95%) a ainsi vu son taux chuté à 60% alors qu'il souffrait d'un rhume. 

"Un gros rhume peut affecter l'humeur, la concentration et le jugement d'un conducteur",  commente Nigel Lacy de Young Marmalade. Un danger confirmé par l'officier de police Steeve Rounds qui ajoute : "Eternuer peut être très violent, particulièrement en cas de gros rhume et cela entraine le malade à fermer ses yeux temporairement". Au vu des résultats, Nigel Lacy conclut ainsi : "Si vous ne vous sentez pas bien, ne conduisez pas".

 

Source: Maxisciences

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 08:19
20 faits peu connus au sujet des vaccinations...
 ...que vous ne trouverez sûrement jamais sur aucun site gouvernemental ! 

1. En 1868, 1873 et 1881 les vaccinations contre la variole aux Etats-Unis ont entraîné une extension alarmante de la lèpre comme le rapporte le Board of Health (Conseil de Santé). 

2. En 1883, un document intitulé : Dossier d'une catastrophe vaccinale fait état de 400 décès après vaccinations. 

3. En 1900 le Syndicat Rockefeller et JP Morgan a acheté l'Encyclopedia Britannica. Toute information et références défavorables aux vaccinations ont été éliminées de l'Encyclopédie. 

4. En 1917, au cours de la première guerre mondiale, des soldats américains qui avaient été vaccinés avant de s'embarquer pour l'Europe tombaient subitement morts à la suite d'un syndrome bizarre qui semblait n'affecter que les jeunes personnes. 

5. Le 27 août 1928 la Ligue des Nations [qui a précédé les Nations Unies] a publié un rapport sur l'encéphalite (inflammation du cerveau) qui stipulait : « L'encéphalite post-vaccinale qui nous occupe est devenue un problème en soi... C'est un nouveau risque précédemment inconnu et insoupçonné qui est lié à la vaccination... » 

6. Le Secrétaire à la Guerre, Henry L. Simpson a publié un rapport en 1942 qui précisait : « la dernière expérience que nous avons eue du vaccin à l'armée contre la fièvre jaune nous a valu 28.505 cas d'hépatite et 62 décès. » 

7. L'expérimentation de l'Ecole Willowbrook en matière de vaccins s'est déroulée de 1950 jusqu'à 1972. Au cours de cette période des enfants handicapés mentaux ont été délibérément infectés par l'hépatite dans le but de pouvoir mettre au point un vaccin. 

8. En 1957 The New York Times a signalé que près de 50% des cas de polio chez des enfants âgés de 5 à 14 ans se produisaient chez des enfants qui avaient été vaccinés contre la polio. 

9. En 1972, au cours d'une audition devant le Sous Comité du Sénat, l'inventeur du vaccin anti polio, Jonas Salk, devait témoigner que presque toutes les poussées de polio depuis 1961 étaient le résultat ou avaient été provoquées par le vaccin polio oral. 

10. The Lancet a signalé en 1976 que les vaccins ne protégeaient pas efficacement contre la coqueluche et que près d'un tiers des personnes qui avaient fait une coqueluche avaient bel et bien été complètement vaccinées. 

11. The Lancet a rapporté en 1977 qu'aucune protection contre la coqueluche n'avait été démontrée chez les nourrissons. 

12. La revue Science a signalé en 1977 que 26% des enfants qui recevaient la vaccination contre la rubéole développaient de l'arthrite. 

13. Dans le journal médical Archives of Disease in Childhood de 1984, Vol.59, n°2, pp.162-65 on peut lire : « Depuis la diminution du nombre de vaccinations contre la coqueluche,[sic], les admissions à l'hôpital et les taux de décès faisant suite à la coqueluche ont décliné d'une manière inattendue... La gravité des attaques et des taux de complications des enfants admis à l'hôpital n'a virtuellement pas été modifiée. » 

14. En 1986, le Congrès Américain a voté le « Vaccine Injury Compensation Act. » (Acte visant à dédommager les victimes des vaccinations). 

15. C'est en 1988 que le « Vaccine Injury Compensation Program » a été financé. 

16. En 1994 The Lancet a signalé que l'asthme était cinq fois plus fréquent chez les enfants vaccinés que chez les enfants non vaccinés. 

17. La Manuel de 1996 de Merck a publié : « Des maladies auto-immunes peuvent être provoquées par les encéphalites qui peuvent faire suite à la vaccination contre la rage. Des réactions auto-immunes croisées pourraient probablement être provoquées par du tissu cérébral animal qui se trouve dans le vaccin. » 

18. En 1999 The Lancet publie un article qui fait état de 15.229 cas de diphtérie en Russie, alors que la plupart des enfants étaient complètement vaccinés. 

19. Selon le NIH (Institut National de Santé), une étude japonaise de 2002, « Développement de la politique Vaccinale au Japon », explique que le nombre des enfants qui sont devenus autistes varie en proportion directe du nombre d'enfants qui ont été vaccinés chaque année. 

20. En 2006 le Nigeria a enregistré une augmentation des cas de polio en dépit d'un taux de vaccinations quasi universel dans ce pays. 
Source: Expovaccins

http://vactruth.com/2011/10/25/20-vaccination-trivia-facts/
Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 07:56

L'acupuncture réduirait bel et bien le stress

 

l-acupuncture-reduirait-bel-et-bien-le-stress_3903-copie-1.jpgSelon une récente étude américaine conduite sur des rats, l'acupuncture, cette branche de la médecine traditionnelle chinoise, aurait réellement la capacité de réduire le stress en agissant sur une protéine particulière.

Branche de la médecine traditionnelle chinoise, l'acupuncture séduit aujourd'hui de plus en plus d'adeptes. Pourtant, si l'on prête de nombreux bienfaits à cette pratique, celle-ci reste aujourd'hui assez mystérieuse. De quoi intriguer les scientifiques, et en particulier une équipe de l'université de Georgetown aux Etats-Unis qui s'est penchée sur la question et a ainsi réussi à confirmer l'un des effets de l'acupuncture. Cette discipline qui consiste à implanter de fines aiguilles en différents points aurait bel et bien un effet positif sur le stress... du moins chez le rat.

En effet, les scientifiques menés par le Dr Ladan Eshkevari ont mené une expérience de 14 jours sur quatre groupes de rongeurs. Le premier, de contrôle, n'a été ni stressé ni traité par acupuncture. Le deuxième a été stressé une heure par jour exposé à des températures hivernales mais n'a pas reçu d'acupuncture. Le troisième a été stressé de la même manière et a lui subi une acupuncture 'factice'. Quant au quatrième groupe, il a été stressé et a reçu de la véritable acupuncture. 

Pour cela, le Dr Eshkevari a sélectionné un point très particulier appelé Zuslanli. Celui-ci est régulièrement utilisé et est connu pour soulager une variété de troubles y compris le stress. Chez les rats, ce point se trouve sur la patte juste en-dessous du genou. En "piquant" les rongeurs du groupe expérimental, les chercheurs ont alors constaté que ceux-ci présentaient un taux bien plus bas dans le sang d'une molécule appelé neuropeptide Y (NPY) comparé à leurs congénères stressés et non piqués. Or, ce peptide sécrété par le système nerveux sympathique est impliqué dans les réponses organiques à un stress accru. 

Des niveaux de NPY qui restent bas

Plus précisément, il déclenche une constriction des flux sanguins vers toutes les zones du corps excepté le coeur, les poumons et le cerveau. Un stress chronique peut ainsi provoquer une élévation de la pression sanguine mais aussi des problèmes cardiaques. Dans l'expérience américaine, les rats "piqués" présentaient un taux équivalent à celui des rats non stressés tandis que le niveau de NPY des animaux stressés et non traités atteignait de hautes valeurs. 

Pour en savoir plus sur cette effet, les chercheurs ont mené une seconde expérience au cours de laquelle ils ont stoppé l'acupuncture mais ont continué de stresser les rats pendant quatre jours supplémentaires. Résultat : les rongeurs "piqués" ont maintenu des niveaux bas de NPY. "Cela fait longtemps que l'acupuncture est connue pour réduire le stress, mais c'est la première étude à montrer des preuves moléculaires de ce bénéfice", s'enthousiasme le Dr Eshkevari citée par le Daily Mail

La découverte à confirmer chez l'humain

Si ces recherches n'ont été menées que sur le rat, les scientifiques sont confiants et estiment que leur découverte pourrait expliquer le sentiment de bien-être que beaucoup de gens ressentent après la thérapie. Si des tests semblables sont conduits chez l'humain et qu'ils s'avèrent concluants, ceci pourrait alors fournir un traitement avéré contre le stress, d'après l'étude publiée dans la revue Experimental Biology and Medicine.

 

Source: Maxisciences

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 07:54

 

ŒUF – L’Europe interdit les microcages à poules… La France s’en moque

Un élevage italien en batterie. AFP PHOTO FABRIZIO VILLA .

A partir du 1er janvier 2012, l'Union européenne interdit l'élevage de poules pondeuses dans des cages de batterie non aménagées, dites "conventionnelles", – c'est-à-dire des cages qui ménagent 550 centimètres carrés d'espace vital par poule, soit une surface inférieure à celle couverte par une feuille de papier A4.

Le quotidien britannique The Independent évoque une dure loi de la concurrence déloyale à l'européenne : l'industrie fermière britannique se conformera à cette législation, mais les éleveurs français, eux, traînent la patte, comme les polonais et les espagnols. Résultat : les vertueux Britanniques – qui ont dépensé quelque 480 millions d'euros pour satisfaire à ces nouvelles normes  – craignent de voir affluer sur leurs marchés des œufs français, espagnols ou polonais, encore produits selon une méthode qui assure les moindres coûts possibles.

Après l'adoption d'une mesure similaire pour l'élevage des truies, en 1999, le cheptel porcin britannique avait ainsi fondu de 40 % entre 2000 et 2008, plombé par une forte hausse des importations.

Capture d'écran du site de "The Independent".

Selon le Conseil britannique de l'industrie de l’œuf, quelque 81 millions de poules ont quitté ces deux dernières années leurs cages trop exiguës – soit le quart de la population européenne (363 millions de pondeuses). Elles disposeront, en théorie, dans leurs nouvelles demeures d'au moins 750 centimètres carrés. Elles auront accès à un nid ou à un perchoir et pourront s'y livrer à des comportements propres à la gent gallinacée : battre des ailes, se percher ou gratter le sol.

Les associations de défense des animaux britanniques saluent une mesure importante contre la cruauté, mais continuent d'encourager les consommateurs à acheter des œufs de poules élevées hors cage.

En novembre, la Commission européenne avait annoncé qu'environ 51 millions de poules européennes restaient tenues dans des cages non aménagées. Elle menaçait d'ouvrir des procédures d'infraction contre au moins onze Etats de l'Union, dont la France. Cette nouvelle norme et le calendrier de son application ont été adoptés il y a treize ans.

 

Source: Le Monde

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article