Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:18

Un scientifique sud-coréen va cloner des mammouths

 

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ.jpgHwang Woo-Suk, tombé en disgrâce après avoir publié des faux résultats présentés comme des premières mondiales en 2004/2005, mais père reconnu du premier chien cloné, a annoncé avoir cloné des coyotes et dit vouloir s’attaquer au mammouth.

Le scientifique a confié les huit coyotes nés de son expérience à un refuge pour animaux sauvages près de Séoul.
Le chercheur a prélevé des cellules sur la peau d’un coyote. Puis il a transféré le noyau --qui contient le génome complet de l’individu-- de ces cellules dans des ovules non-fécondés et énucléés, appartenant à une chienne.

La fusion des cellules reproductrices est réalisée artificiellement, par impulsion électrique.
Le premier coyote est né le 17 juin dernier.
"Nous essaierons de cloner un mammouth à l’avenir", s’est réjoui le gouverneur de la province de Gyeonggi, Kim Moon-Soo, partenaire de ces travaux, sur son compte twitter.

Hwang Woo-Suk avait annoncé avoir réalisé deux "premières mondiales" en 2004 et 2005, affirmant avoir extrait une lignée de cellules souches d’embryons humains obtenus par clonage en 2004, puis onze lignées en 2005.
Ces "percées" avaient été jugées capitales car elle permettait l’implantation d’organes sans rejet par l’organisme. Mais des spécialistes avaient rapidement démasqué l’imposteur et révélé la fraude.

Une analyse de ses travaux a montré qu’il avait obtenu accidentellement ces cellules par parthénogenèse et non par clonage.
Hwang est en revanche l’auteur reconnu du premier chien cloné, baptisé Snuppy, en 2005.

 

Source : lematin.ch

Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Terre - Gaïa
commenter cet article

commentaires