Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 11:30

 

La France sous écoute en Libye ?


La France sous écoute en Libye ?



Parmi les zones d’ombres qui subsistent sur l’affaire de la vente d’un système de surveillance global à la Libye, il y a la présence en territoire libyen de la Direction du Renseignement Militaire Français évoquée par le Canard Enchaîné.

C’est regardant une carte des câbles sous-marin qui constituent le gros du trafic sur Internet que la rédaction de Reflets a connecté un neurone. A ce stade, tout n’est de notre part que pure hypothèse, mais vous allez voir que malheureusement tout ceci colle très bien, un peu trop bien même à notre goût.

Les relations diplomatiques – au beau fixe de la France avec le régime de Kadhafi entre 2006 et 2011 – ne sauraient à elles seules expliquer que la France déploie, avec le soutien actif de ladirection du renseignement militaire Français et d’anciens de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure, un système aussi stratégique que le GLINT/EAGLE. Certes, il y a bien quelques intégristes islamistes à aller écouter, mais un tel système est totalement sur-dimensionné pour écouter la « menace à poils longs », évoquée à demi mots pour justifier de la présence de ce système surpuissant en territoire libyen.

Nous avons donc commencé à nous poser quelques questions. Avec quelques connaissances rudimentaires de TCP/IP, le protocole qui achemine nos communications sur Internet pour faire court, on pense d’un coup à la magie des tables de routage. Et quand on connecte cette notion relativement basique avec la carte ci dessous…

Visiblement, il y a un gros câble qui part de pas loin de Tripoli et qui atterri à Marseille, c’est en soi intéressant. Mais il y a mieux. Ce même câble fait un petit crochet par Aix-en Provence, où on trouve… Des locaux d’Amesys Conseil (la société qui a vendu le matériel de surveillance et de repression numérique à Kadhafi) ! Une bien curieuse coïncidence non ?

(le siège social de la société Amesys/Bull près d’Aix en Provence)

 On est donc parfaitement en droit de se demander si le système de surveillance GLINT libyen (ou marocain, nous y reviendrons sous peu) ne pourrait pas servir à intercepter des communications Françaises. On se souvient de l’émoi qu’avaient provoqué en leur temps quelques écoutes téléphoniques clandestines. À votre avis, que se passerait-il si un jour on découvrait que des écoutes sauvages de connexions Internet étaient réalisées à distance depuis des centres d’écoute montés par les services de renseignement Français en territoire étranger ?

D’une manière générale, l’idée que EAGLE ait été déployé en Libye sans que les services français aient un accès distant à tout cela, ne serait-ce que pour la maintenance du système – comprenez pour écouter le colonel, sa famille et ses ministres –, semblait déjà incongrue. D’ici à imaginer que le bouzin pouvait servir à effectuer des écoutes ciblées en France depuis l’étranger… Il n’y a qu’un pas.

Un peu de fiction ne fait jamais de mal. Ça ferait un bon scenario pour un bouquin ou un film.

En plaçant des stations d’écoute hors du territoire français, dotées de capacités d’interception sur-dimensionnées, on s’offre un « cloud » d’un genre assez nouveau. Le cloud de la surveillance globale qui présente plusieurs avantages : la rentabilité (on se fait financer un système d’écoute par des puissances étrangères), la décentralisation (on esquive ainsi les « lourdeurs » administratives Françaises), la discrétion (on se sert d’un système distant pour écouter sa propre population).

Si ceci était un jour avéré, allez dire après ça que la France n’a pas des services de renseignement efficaces…

 

Source: reflets-Infos

Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Social - Société
commenter cet article

commentaires