Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 12:28

Nitrates dans l'eau de Paris : un nouveau scandale sanitaire ?

eau-mortelle.jpgEau de Paris tient aux Parisiens un discours rassurant sur la qualité de l'eau de leur robinet, écrivant même, dans son guide « boire l'eau de Paris », qu'autant pour les : « Femmes enceintes [que pour les] nourrissons, il est recommandé de boire l'eau de Paris ». A l'appui de cette communication proactive un tableau comparatif des teneurs comparées en minéraux de l'eau de Paris et des eaux minérales les plus prestigieuses, indiquant en particulier un taux de nitrates de 29 mg/l, sensiblement inférieur à la norme de 50 mg/l.

Mon professeur de maths au lycée nous mettait souvent en garde contre l'usage des moyennes en nous racontant l'histoire de l'homme qui s'était noyé dans un lac de 15 cm de profondeur moyenne...

Espérons que les professeurs de demain ne puissent pas raconter dans le futur l'histoire du bébé atteint de méthémoglobine pour avoir bu l'eau de Paris, dont la teneur moyenne en nitrates était pourtant très inférieure à la norme... La méthémoglobine, vous savez, c'est ce qu'on désigne couramment par l'expression « syndrome du bébé bleu ». C'est aussi l'une des maladies graves liées à l'eau et recensées officiellement par l'OMS.

Eau de Paris tient aux Parisiens un discours rassurant sur la qualité de l'eau de leur robinet, écrivant même, dans son guide « boire l'eau de Paris  », qu'autant pour les : « Femmes enceintes [que pour les] nourrissons, il est recommandé de boire l'eau de Paris ». A l'appui de cette communication proactive un tableau comparatif des teneurs comparées en minéraux de l'eau de Paris et des eaux minérales les plus prestigieuses, indiquant en particulier un taux de nitrates de 29 mg/l, sensiblement inférieur à la norme de 50 mg/l.

Ce qu'Eau de Paris dit beaucoup moins fort, c'est que ce taux varie sensiblement selon les quartiers de Paris, et peut flirter dans certains cas avec la norme, norme considérée par beaucoup de pédiatres comme trop élevée pour les très jeunes enfants...

Cette réalité est d'ailleurs clairement exposée dans le témoignage sur doctissimo  d'une internaute parisienne qui, visiblement inquiète, a mesuré à plusieurs reprises à son robinet des taux voisins ou supérieurs à 40mg/l.

Le témoignage de cette femme confirme les chiffres, certes publiés sur le site d'Eau de Paris , mais plus discrètement, concernant certaines zones de Paris. On y constate ainsi des « moyennes » variant de 37 à 40mg/l, avec des maximas jusqu'à 46mg/l.

C'est ce qu'on retrouve également dans le graphique ci-dessous, que j'ai publié  le 26 septembre dernier. Il démontre clairement que la concentration en nitrates sur les sources du Provinois, (qui alimentent Paris en eau), n'a jamais été inférieure à la norme depuis 1979...

© Association Aquibrie 

Tout à sa volonté de promouvoir les vertus gustatives et écologiques de l'eau du robinet, Eau de Paris ne ferait-il donc pas fi un peu rapidement du principe de précaution ?

Intrigué et scandalisé, et malgré le droit de réserve auquel je suis tenu, j'ai décidé d'aller plus loin... et ces inquiétudes et témoignages ont été légitimés par les mesures que j'ai dernièrement faites moi-même sur xx fontaines de Paris situées dans des quartiers différents, et qui montrent clairement des concentrations très différentes !

Conclusion : boire de l'eau à la moyenne n'est sans doute pas dangereux, mais c'est une eau que personne ne boit ! De même que personne ne se baignait dans les 15 cm de profondeur moyenne.

Alors, dangereux ou pas ? Comme je l'avais souligné dans mon post d'il y a quelques jours, le doute existe pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge. Eau de Paris doit une information précise aux habitants des quartiers concernés.

Tout ceci, me direz-vous, est certes inquiétant, mais pourquoi s'intéresser à cette question sur mon blog dédié à l'écologie essonnienne ?
Castelvirois, ne vous réjouissez-pas trop vite ! Car c'est justement cette eau en provenance du Provinois que vous pourriez avoir à votre robinet dans quelques mois, si j'en crois les annonces du Président de notre agglomération (cf mon post du 22 avril dernier  ) Gabriel Amard...

J'ose espérer que la qualité de l'eau que nous pourrions boire dans le futur sera étudiée par nos édiles aussi attentivement que celle que buvons actuellement, et publiée par la Régie avec la même transparence...

 

notre-planete.info

Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Santé
commenter cet article

commentaires