Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 11:25

 

Le télescope Spitzer repère une pluie de comètes

 

vue-d-artiste-de-la-pluie-de-cometes-autour-de-l-etoile-eta.jpgLe télescope spatial Spitzer a détecté une pluie de corps glacés à proximité du système solaire. Cette pluie s’apparenterait à celle qui s’est abattue au cours de la période du grand bombardement tardif qui pourrait avoir amené l’eau sur Terre.

Une pluie de corps glacés a traversé notre propre système il y a plusieurs milliards d’années à une période, baptisée grand bombardement tardif. C’est une pluie similaire que le télescope spatial Spitzer a repérée à proximité du système solaire, près de l’étoile du nord connue sous le nom d'Eta Corvi. 
En effet, autrefois dans le système solaire, un énorme nuage de poussière est apparu suite à des collisions qui ont eu lieu entre des planètes et des comètes. Celui-ci aurait alors en partie caché la lumière de certaine étoiles. Or, c'est précisément ce qu'ont observé les astronomes ici grâce à Spitzer. Vieux de près d’un milliard d’années, le système Eta Corvi pourrait donc avoir subi le même sort que notre sustème. "Nous pensons avoir des preuves d’un continuel grand bombardement tardif dans ce système d’étoiles", a indiqué Carey Lisse, le directeur de recherche scientifique de l’université Johns Hopkins et auteur principal de l’étude.

C’est en analysant la lumière provenant de la poussière enveloppant Eta Corvi que les astronomes, via le télescope Spitzer, ont pu retrouver l’empreinte chimique de l’origine de cette poussière, à savoir des comètes géantes signalées notamment par la présence d'eau gelée et de roche. Toutefois, les astronomes ont jusqu'ici découvert peu de choses sur cette pluie de comètes. Cité par un communiqué de la NASA, Carey Lisse a ainsi expliqué : "nous pensons que le système d'Eta Corvi pourrait être étudié en détail pour en apprendre davantage sur la pluie de comètes et sur d’autres objets célestes qui pourraient être à l’origine de la vie sur notre propre planète".

 

Maxisciences

Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Ovnis - Espace
commenter cet article

commentaires