Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 15:31

Jacques Attali :"le peuple est coupable de la crise !"

 

 

bouuuuuuuuuuu.PNGLe peuple est coupable de la crise, car il vote pour des gouvernants qu'il choisit librement. Donc, si ces gouvernants en question commettent des erreurs, des absurdités, s'ils sont corrompus, c'est la faute du peuple, il n'avait qu'à avoir un cerveau. Cet argumentaire est faux.

Premièrement parce-que les peuples n'auraient pas élus des gouvernants si ces derniers leur auraient expliqué clairement leur politique économique. Les peuples connaissent-t-ils les personnes à qui ils doivent de l'argent, ont-ils eu un mot à dire sur la volonté de faire auprès de telle banque ou de tels industriels des prêts insensés, ont-ils eu un mot à dire dans la négociation des conditions de remboursement, non, évidemment, en aucun cas. On se moque littéralement du monde. Les peuples n'ont pas voté pour la plupart des mesures européennes, politiques autant qu'économiques.

Une dette contractée par une élite corrompue n'a pas à être remboursé par un peuple qui n'y est pour rien, une dette d'Etat est-elle une dette populaire ? les seuls endettés dans cette mascarade sont ceux qui ont signé des "pactes avec le diable", et non des millions d'innocents. 

Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Economie - Finance
commenter cet article

commentaires