Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 11:17

Source: la Grande Epoque

Vladimir Poutine, lauréat du prix Confucius pour la paix




Le premier ministre russe, Vladimir Poutine
Le premier ministre russe, Vladimir Poutine, s'est fait attribuer le prix Confucius pour la paix pour son opposition à la campagne de l'OTAN en Libye. (Misha Japaridze/AFP/Getty Images)

Un prix invraisemblable, le prix Confucius pour la paix, a été attribué à un candidat tout aussi invraisemblable : l'homme fort russe Vladimir Poutine.

Le premier ministre russe, envahisseur de la Géorgie et protecteur des régimes syrien et iranien, s'est fait attribuer ce prix par un comité qui avait d'abord été mis sur pied, puis aboli, par le ministère de la Culture chinois.

La sélection a été annoncée lors d'une conférence de presse à Pékin le 13 novembre.

Un des organisateurs, le poète Qiaocheng Dharma, a commenté à Radio France Internationale qu'une des raisons pour lesquelles Poutine avait gagné le prix était à cause de son opposition à la campagne de l'OTAN en Libye pour soutenir les rebelles.

Il est très peu probable que les rebelles auraient pu venir à bout du dictateur Mouamar Kadhafi, aux commandes d'un régime brutal depuis des décennies, sans l'assistance de l'OTAN.

Certains commentateurs ont suggéré que l'attribution du prix à Poutine était une manière d'envoyer un autre genre de message : qu'il est correct d'envahir et de soumettre des régions habitées par des minorités.

Zhao Pei, commentateur sur la chaîne New Tang Dynasty, considère plutôt ironique l'attribution du prix à Poutine. Ce dernier était au cœur de la deuxième guerre de Tchétchénie, république rebelle qui fut reprise par Moscou en début 2000, qui a causé des milliers de morts. En plus, Poutine est loin d'être reconnu pour son respect des droits de la personne et de la liberté de la presse.

Selon une déclaration émise par le comité du prix, le rôle de Poutine dans la guerre de Tchétchénie explique en partie pourquoi il est lauréat : «Sa main de fer et sa sévérité révélées dans cette guerre ont grandement impressionné les Russes et il a été vu comme étant capable d'apporter sécurité et stabilité à la Russie.»

Le prix Confucius pour la paix a été mis sur pied initialement par le ministère de la Culture afin de contester l'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo, un dissident chinois incarcéré. Le comité a plus tard été officiellement dissous, mais a refait surface cette année de manière non officielle.

Le premier lauréat du prix Confucius est Lien Chan, le président honoraire du Parti nationaliste de Taïwan. Selon les observateurs, cette attribution était un coup politique visant à renforcer l'idée de «réunir» Taïwan démocratique et la Chine communiste.

Lorsque M. Lien a finalement décidé de ne pas assister à la cérémonie de remise du prix, les organisateurs ont remis de sa part les 100 000 yuans (16 000 $) à une jeune femme non identifiée. M. Lien a refusé de commenter la chose.

Zhang Ming, professeur des sciences politiques à l'université Renmin en Chine, a déclaré à la Deutsche Welle que le thème du prix fait écho à la propagande du Parti communiste qui tente de raviver Confucius et de l'associer à la Chine moderne et au régime communiste chinois.

«Cette activité implique de nombreux intérêts entrelacés», a-t-il commenté. «Si vous regardez ce que devait être le prix à l'origine, vous serez d’accord qu'il s'agit maintenant d'une farce politique.»

La cérémonie de remise du prix est prévue le 9 décembre à Pékin. 


Écrit par John An, La Grande Époque   

Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Politique internationale
commenter cet article

commentaires