Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dailynuts-news
  • Dailynuts-news
  • : Presse libre et alternative.
  • Contact

Nuts

  • dailynuts-news
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. 
L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.
  • Citoyen et troubadour - Virus de la paix et de la justice social. L'objectif de ce blog n'est pas de créer l'information. Il relai juste celles qui me semble intéressantes à votre compréhension du monde. Votre esprit critique sera votre arme.

Recherche

16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 21:47

Allez faire travailler de force les allocataires du RSA des banlieues difficiles !


rsalogo.jpgLe président de la République Nicolas Sarkozy a affirmé mardi que l’obligation de travail pour les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA), bientôt testée dans plusieurs départements, a pour but de leur «redonner de la dignité»,

«Nous irons plus loin dans la logique des droits et des devoirs», a dit le chef de l’Etat lors d’un déplacement à Bordeaux sur le thème de la fraude sociale.

«D’ici à la fin de l’année, nous expérimenterons dans une dizaine de départements une obligation de travail de 7 heures pour les bénéficiaires du RSA», a-t-il déclaré, confirmant une annonce faite par le gouvernement en septembre.

Et d’ajouter: «qu’on me comprenne bien, ce n’est pas pour punir, c’est au contraire pour respecter, pour redonner de la dignité, on n’a pas de dignité quand on ne peut survivre qu’en tendant la main».

La ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, avait indiqué fin septembre que ces contrats de six mois, renouvelables une fois, seraient bientôt proposés à plusieurs départements.

Elle avait précisé que les conseils généraux pourraient les proposer aux personnes rencontrant des difficultés spécifiques pour accéder à un emploi de droit commun.

Les contrats seront des «contrats uniques d’insertion» (CUI), aidés à 95% par l’Etat et les Conseils généraux.

En tenant compte de la baisse du RSA induite par la reprise d’un travail, l’allocataire y gagnera environ 130 euros par mois, selon les calculs de l’ancien ministre des Solidarités, Marc-Philippe Daubresse, à l’initiative de ce projet.

Actuellement, les CUI sont de vingt heures par semaine. Comme pour ces CUI longs, les allocataires auxquels on proposera les nouveaux contrats de sept heures devront les accepter, au risque de se voir infliger des sanctions par le conseil général (réduction voire suppression du RSA).

Source: libération

 

-------------------------

-Que risque l'allocataire s'il ne veut pas aller à ce travail forcé ? Lui supprimer les aides et donc à manger et  à boire ! 

-Près de 2 millions de personnes vont donc travailler une journée par semaine payé deux fois moins que la législation française l'autorise : le SMIC, qui est a 9,12.

-2 millions (environ) d'allocataires du RSA /5 jours = On pourrait faire travailler à temps plein 400 000 personnes ! 

-Où et comment vont travailler ces chômeurs ? Tous au boulot le même jour sur des chemins de fer ? Ne surtout pas faire travailler les musulmans le vendredi, les juifs le samedi, et les Chrétiens le dimanche (ah ! le jour du Seigneur)

-L'Etat ne met-il pas en danger ces chômeurs qui n'auront sans doute pas le diplôme pour les activités qu'on leur obligera d'excercer ? 

-Pourquoi l'Etat Protecteur n'a plus de boulot à offrir à sa population ?

-Si on leur demande de travailler de force, c'est que l'Etat sait bien que la France ne retrouvera pas la dynamique nécessaire pour redorer l'emploi en France, et ce, pour pas mal de temps.

-Faire travailler de force les banlieues difficiles, est-ce possible ? 

-Bientôt, les allocataires du RSA seront-ils envoyés de force en Iran ?

-L'objectif final de cette mesure n'est-il pas de baisser l'allocation de solidarité active ?

-Perspective : D'ici un deux ans, le nombre d'allocataires augmentera considérablement, parce que les plans sociaux se multiplient et aussi parce que le gouvernement souhaite pouvoir le verser aux jeunes dès l'âge de 18 ans ! 

-Et nous ne sommes pas au 3ème plan de rigueur qui aura  lieu dans les semaines qui viennent.


Partager cet article

Repost 0
Published by dailynuts-news - dans Social - Société
commenter cet article

commentaires